« Séance plénière du Conseil Général | Accueil | Voirie »

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

AUCINE

Il serait bien ALORS que certaines allégations ne soient pas reprises par les médias parlés ou écrits car ce qui m'interpelle dans ladite augmentation, c'est leur interprétation.
En effet, tous les médias confondus ont du se tromper quelque part parce que, au 1er mars 2008 avec l'augmentation de 0,5% du point d'indice de la Fonction Publique pour une ville de 3500 à 9999 habitants, au 1er mars 2008, l'indemnité maximale du maire est de 2057,69 euros brut par mois et non 2469,23 euros comme annoncé et écrit et celle des adjoints est de 823,08 euros brut et non 987,70 euros. Ils ont apparemment confondu le mensuel avec l'annuel ou alors s'il y a désinformation, l'information demande une réactivité beaucoup plus appuyée.
Quoi qu'il en soit, Président, Maire ou autre dans notre République monarchique, le choquant voir l'indécence, c'est la provocation affichée de "s'arrondir" ses fins de mois dans l'agréable alors que d'autres ont du mal à joindre les deux bouts dans l'utile! (hier,les employés d'une grande surface d'Aubusson pour un exemple parmi une jungle d'inégalités).
Pour l'anecdote, une comparaison très significative est le montant des indemnités votées à Guéret (952 euros pour le Maire soit près de 62% de moins que le plafond et un peu plus de 400 euros pour les adjoints soit plus de 35% de moins que le plafond)...il est vrai que GUERET est moins dure à gérer (ouf, ouf!)

Pol.Paul

Un rappel pour les esprits chagrins. Le Code des Communes ainsi que les Instructions comptables indiquent que l'indemnité de fonction des Maires et Adjoints est une DEPENSE OBLIGATOIRE.
Concernant le montant de l'indemnité de fonction votée lors du dernier Conseil Municipal, il est conforme aux textes et correspond au montant applicable aux communes Chef lieu d'arrondissement se situant dans cette strate démographique.
Il n'y a donc pas eu d'augmentation comme certains le prétendent.

aubussonnais

Moi, ce que je retiens, c'est que les taux communaux n'augmenteront pas et que le désendettement de la commune va se poursuivre. Là est la véritable information, celle qui parle au porte-feuille des aubussonnais.
Et s'il faut parler d'inégalités, je pense davantage à l'UIMN et Gauthier-Sauvagnac, ou encore aux profits toujours plus grands des (grands) patrons au détriment de ceux qui produisent la richesse: les salariés. Je pense au "travailler toujours plus" qui conduit certains empoyés au suicide. Je pense au milliard de bénéfices de la SNCF qui ferme la ligne "Montluçon-Ussel".

Francois TETEVIDE

Pol paul,
dépense obligatoire certes maiselle n'est pas obligatoire qu'elle soit à son maximum, seuil maximum ne veut pas dire application obligatoire... mais on ne voit jamais dans son camp ce que l'on voit chez les autres...

Francois TETEVIDE

... sinon effectivement le media local dans son compte rendu de hier annonçait plutôt le contraire avec une augmentation et un montant de 987,70 € d'indemnités pour un adjoint... et bien quand je me dis qu'à 300 € près c'est mon salaire... A quoi bon allez bosser, si tu peux gagner ta vie en étant politicien, assurant une permanence par semaine et en te rendant à chaque conseil municipal... eh les chomeurs dans 6 ans présentaient vous tous... vous aurez un CDD de six ans avec moins de 35 heures par semaine... elle est pas belle la vie... maintenant je comprends mieux pourquoi certains tiennent à leur place...
maintenant si le quotidien local balance des infos erronés, cela me surprend, bah en tout cas cela signifierait une étonnante indépendance...

Francois TETEVIDE

De toute façon, pas la peine de chercher midi à 14 heures... si l'info du quotidien local est érronée, il y aura un rectificatif de fait... sinon la municipalité pourra toujours faire valoir son droit de réponse... mais Michel Moine maitrise l'utilisation technique de son blog, donc pas de soucis, je pense qu'il passera ici sa fiche d'imdemnités de Février et celle d'Avril ainsi chacun constatera...
Sinon, question sérieuse, je n'ai pas de part dedans (je précise avant tout), pourquoi le temps de la période estivale, n'est il pas proposé à Olivier Sebenne de tenir son expo APROART dans les locaux de l'ENSA plutôt que de la reléguer dans un lieu inadéquat puisque :
1/ l'école va fermer ?
2/ étant une expo d'art celle-ci serait plus en adéquation avec ce lieu qu'un autre ?
Je pense que les commentaires élogieux des aubussonnais et des touristesvisitant cet expo démontrent un intérêt à cette manifestation bien au-delà de tous clivages politiques...

AUCINE

Pol Paul,
Vous confirmez mes dires, toute information mérite une réactivité beaucoup plus appuyée.
Est-il si compliqué que cela de dire que les sommes dites et écrites correspondent bien à une réalité à hauteur du maximum permis par la loi et qu'il aurait été plus "transparent" de mentionner que le Code Général des Collectivités Territoriales offrait la possibilité aux conseils municipaux de majorer les indemnités, pour tenir compte de certaines situations occasionnant un certain surcroît de travail.
En l'occurrence, une majoration de 20% (chef lieu d'arrondissement) a été appliquée aux indemnités maximales autorisées.
Mais, je confirme l'anecdote que j'ai citée dans mon commentaire précédent quant au surcroît de travail en référence à Guéret.
Et comme le précise François, un maximum autorisé et une majoration facultative n'ont jamais voulu dire obligatoire même si la dépense l'est.
Le côté choquant reste tout comme le peu de transparence du départ.

Robert PETIT

Je' constate avec regret que certains ne s'inéréssent qu'aux indemnités du maire et des adjoints qui sont fixées par des textes précis alors que le Maire expose le programme de sa Municipalité qui lui ne fait l'objet d'aucun commentaire car il est précis et constructif,la complexité de la tache d'un Maire dans une ville comme Aubusson réclame actuellement une présence à plein temps et ce travail doit être convenablement rémunéré ou alors il ne faudra avoir que des maires retraités ce qui n'est pas souhaitable pour la démocratie.

Francois TETEVIDE

Pardon Robert,
comment en ces temps d'inflation, de baisse de pouvoir d'achat, comment en ces temps se permettre d'avoir une pensée pour les demandeurs d'emploi, pour les RMistes, pour les retraités, pardon Robert d'avoir une pensée pour tous ces gens là quand je vois que l'on s'accorde le maximum d'indemnités... pardon Robert d'avoir présagé que vous étiez un homme de gauche, un socialiste (Jaurès, Blum doivent se retourner dans leurs tombes)... pardon d'avoir cru Robert que le slogan de la campagne de la liste sortante était "Aubusson Tous solidaires"... je n'avais pas compris que tous solidaires n'était que pour les mains qui avaient posé sur la photo de votre campagne... pas grave si des aubussonnais n'ont pas de travail, n'ont pas de quoi se nourrir... il y a toujours les restos du coeur, la croix rouge, le secours populaire...
Il est vrai, j'oubliais complètement le programme de la municipalité... vous faites bien de me le rappeler... pas un mot sur le développement économique, pas un mot sur l'emploi, pas un mot sur la dépopulation (bah on y aura le droit lors de 3 derniers mois de la prochaine élection municipale)... bien fait de nous le rappeler Robert (vous êtes un sage homme)... comme disait Coluche "Dites moi ce dont vous avez besoin, je vous dirais comment vous en passer..." ...whaou l'éclairage public est prévu... 1 an et demi que je le réclame ici et là dans ma rue... et la place Coquelaquet qui n'a plus d'éclairages, avec le mur qui s'affaisse (dois je rappeler la date de l'arrêté municipal qui y figure...???), waouh on a le droit d'y croire où juste sont réservés les sites où un touriste risque de passer...
Aucine peut être que le choix des indemnités par la municipalité de Guéret est du au fait qu'elle est de gauche ;-)

AUCINE

Merci François,
Mais si certains Aubussonnais échangeraient bien avec Guéret, beaucoup de guérétois ne voudraient même pas en entendre parler.
Pour le commentaire de Robert PETIT, il relève d'un certain sectarisme.
Car bien sûr que certaines fonctions demandent une présence à plein temps et qu'elles soient rémunérées à hauteur de leur peine, la loi l'a effectivement prévu.
Toutefois, si on peut faire plusieurs pleins temps dans la rémunération (travail-mandat ou mandat-mandat), l'extensibilité de la présence a une limite : une journée ne compte que 24 heures.
Ma pensée ne doit guère être éloignée de la théorie du non-cumul de mandats même si je la situe plus avec une optique de mandat unique (moins de concentration, plus de démocratie).
Aujourd'hui la frénésie du "travailler plus pour gagner plus" est parfaitement illustrée dans cette chasse aux mandats pour ne pas dire aux indemnités. Les 35 heures, aux oubliettes?
Pour quand la généralisation des contrats contractuels à temps partiel pour ceux qui auront encore un travail et la généralisation des mandats à 120 heures par semaine, en hommage au travail d'Hervé GAYMARD?
En ce qui concerne mon commentaire sur le programme du maire, permettez-moi ne pas juger un programme, je préfère attendre son application pour ne pas tomber dans le procès d'intention où me conduirait inévitablement le bilan des années passées.

michel moine

A François Tetevide, il semble que l'Ensa a prévu une exposition cet été.

Dès le 12 mars, soit trois jours après l'élection, j'ai écrit à madame le Trésorier-Payeur-Général, pour solliciter la mise à disposition de l'ancienne trésorerie, ce que l'association n'avait jamais fait. Par courrier, madame Mouginot m'a confirmé son accord pour cette mise à disposition. J'ai lu ces deux courriers en séance, et je les ai transmis au président d'Apro.art. J'ai été un peu étonné de me voir reprocher de ne pas être intervenu dès décembre par cet élu de l'opposition, à la fois parce qu'il s'était gardé de le faire lui-même, mais aussi parce qu'il devait considérer, dès décembre, que je serai le futur maire !

Merci à Aubussonnais de replacer le débat des orientations budgétaires dans sa perspective politique. Il est en effet encourageant, pour le contribuable, de constater la maitrise des taux municipaux, depuis maintenant 7 ans. J'entendais sur Canal+ à midi François Baroin se féliciter de la même démarche, sur ces 10 dernières années, à Troyes. J'espère que nous serons en mesure de pouvoir en dire autant dans trois ans, même si le systême des dotations d'Etat va connaitre des modifications. C'est pourquoi, en prévision de jours plus incertains, il importe de poursuivre le désendettement communal.

cyril

A aubussonnais attention le taux communal n'augmente pas mais vu l'augmentation votée par le CR la taxe foncière montera encore.
Sinon juste une petite question qu'entendez vous par gîte urbain rue vieille???

michel moine

Les taux de la taxe foncière municipale, 13,98 pour la taxe d'habitation, 13,97 pour le foncier bati et 69,65 pour le non-bati ne bougeront pas. La municipalité agit, par définition, sur les taux communaux, pas sur les autres, et pas davantage sur les bases, qui sont révisées par le Parlement.

Je parle de la maison Pauly rue Vieille, derrière le secours populaire, qui va être réhabilité en gite urbain, pour artiste ou artisan d'art, avec atelier au rdc.

Alayn

Bonjour ! Voilà où mène le professionnalisme politique...d'abord vers un engraissement des z'élu(e)s, généralement première motivation de ceux-ci.

Heu...Sarkopen, c'est pas 172% qu'il s'est auto-augmenté, c'est plus de 200% ! Le canard Enchaîné qui avait révélé ces comptes...a depuis recompté.

Qui peut croire que les indemnités des maires n'ont pas augmentées ? Bla...bla...intox...

Vous inquiétez pas, pour sabler le champ' et les petits fours, y ont des sous, là !

A bas toute cette politicaillerie !
Salutations Anarchistes !

cyril

bon idée pour accueillir des artistes ou artisans , l'endroit est adapté et cela dynamisera peut-être la rue vieille!

Alain Bonnot

à Mr Moine, à Mmes et Mrs les adjoints

Comment osez-vous, en étant élus de gauche (je crois), vous octroyer de telles indemnités et ponctionner les finances communales qui étaient si désastreuses, il y a encore peu de temps (7ans)?
Mr Moine, savez-vous qu'un salarié payé au smic (une majorité à Aubusson) perçoit seulement 1280 euro brut de salaire par mois et qu'il doit faire vivre une famille, souvent subir une pointeuse, très souvent supporter une hiérarchie et toujours produire plus, etc...
Pensez-vous, honnêtement, que votre poste à la mairie mérite le double ? NON et NON
N'éprouvez-vous aucune gène ou honte à être l'élu d'une majotité de gens à sensibilité de gauche ?
C'est une indemnité et non un salaire pour un poste que vous avez souhaité.
à Mmes et Mrs les adjoints;
En tant qu'Aubussonnaises et Aubussonnais, vous n'ètes pas sans savoir que des salariés de super-marché, qui ont manifesté dernièrement, perçoivent 700 à 800 euro par mois et doivent vivre et faire avec. Comment osez-vous prendre 987 euro d'indemnité mensuelle en complément de vos salaires ou retraites pour assurer une permanence de quelles heures par semaine et manager une commission. Comment pouvez-vous croiser, sans gène, un voisin, un ami ou un parent qui, malheureusement, travaille dans ces conditions.
et enfin, à tous;
vous avez été élus, et je respecte, sur une liste intitulée: "Aubusson, tous solidaires", je crois.
Il aurait été honnête de préciser: "solidaires entre vous" mais pas avec 4300 Aubussonnais.
Si la loi vous autorise de telles indemnités, elle ne vous oblige pas. La loi, toujours, m'impose de payer des impôts et je préfèrerai que ces derniers servent à des financemments plus judicieux: fin des trottoirs rue Jules Sandeau, fin du chantier du pont de la Terrade, changement de lampe dans certains quartiers, aménagement du carrefour entre la rue Paul Pauly et la route de Limoges (quelle belle entrée de ville)réfection de la voierie à la Chassagne, etc....
Pour en connaître quelques uns d'entre vous, je suis convaincu que certains partagent mes propos mais ne peuvent se démarquer, c'est dommagne.
Au plaisir de vous lire

michel moine

Monsieur Bonnot, réveillez-vous, la campagne est finie, et les aubussonnais ont tranché ! Ils ont choisi ceux qui ont redressé spectaculairement les comptes de la ville et pas ceux qui démontrent aujourd'hui leur incapacité à gérer un budget, fut-il de campagne, en ayant dépensé l'argent qu'ils n'avaient pas.

Et puis des leçons de gauche, venant de vous, celà fait sourire. Vous remarquez enfin qu'il y a des problèmes de pouvoir d'achat dans ce pays que vos amis gèrent depuis suffisamment de temps pour en être directement responsables. Où était votre indignation lorsque Nicolas Sarkozy s'est privé de toute marge de manoeuvre budgétaire en faisant 14 milliards de cadeaux fiscaux aux Français les plus riches ? Quelle était votre protestation alors qu'il faisait changer la Loi pour s'augmenter de 140 % ? Comment avez-vous exprimé votre réprobation lorsque monsieur Estrosi a fait dépenser 138.000 € de frais d'avion à la République, pour juste boire une coupe de champagne à l'Elysée ? Et vous voudriez me culpabiliser d'appliquer la loi ? Utiliser plutôt votre énergie à exiger du Pouvoir le respect d'une République vertueuse.
Quant aux travaux que vous évoquez, ils sont prévus au programme de cette mandature, précisément cette année pour un certain nombre d'entre-eux. Merci d'en souligner la pertinence.

Francois TETEVIDE

Mr Moine,
est ce à dire à la lecture de votre réponse à Mr Bonnot que puisque la campagne est finie, les Aubussonnais ne sont pas en droit d'exprimer un quelconque avis pendant les 6 ans à venir sur la mandature de la liste majoritaire en présence puisque les Aubussonnais ont tranché ?!?!
Car si je retourne votre argument cela voudrait dire les français ont tranché pour l'élection de N. Sarkozy donc ils ne doivent pas exprimer un quelqonque avis jusqu'à la prochaine élection présidentielle... ?!?!
Raisonnement surprenant de votre part.

Alain Bonnot

Mr Moine
inutile de me signaler la fin de la campagne, j'étais au courant. Ne me prenez pas pour un idiot, s'il vous plait.
Au contraire de vous, je vais tenter de vous répondre directement sur les points que vous abordez. Je ne vous ferai pas des réponses de politicien, comme vous le faites si bien.
1; Je ne pense pas vous avoir demander quoi que ce soit, ni Pierrette Legros d'ailleurs, pour le financement de notre campagne et vous avancez des propos mensongers en disant, je vous cite: "et pas ceux qui démontrent aujourd'hui leur incapacité à gérer un budget, fut-il de campagne, en ayant dépensé l'argent qu'ils n'avaient pas".
Comment savez-vous que nous n'avons pas, et même que je n'ai pas l'argent nécessaire au financement de cette campagne. Je vous rappelle que je travaille moi.
2 Aucune intention de ma part de vous donner des leçons de gauche, mais par contre, je me permets de vous informer, au risque de pous paraître désagréable, que je suis humain, que je sais donner sans rien attendre en retour, que je connais la définition des mots: bonté, générosité, égalité, fraternité, ouverture d'esprit, etc....et pourtant, je suis de droite.
3 En ce qui concerne le pouvoir d'achat, puisque vous l'abordez, ma réponse est toute simple: Aujourd'hui et pour longtemps encore, je pense que l'on paie les méfaits des années Mitterand (je note au passage que vous savez pendre soin du vôtre)
Et enfin, je n'ai pas fait allusion et ne vous ai pas questionné sur les affaires de vos amis socialistes lorsqu'ils étaient élus, donc, s'il vous plait, laissez Nicolas Sarkozy ou François Fillon ou Monsieur Estrosi à leur tàche et répondez à ma question:
N'avez vous aucune honte ou gène à toucher 2 fois le montant du smic pour le poste de maire d'une commune de 4300 habitants.
Il me semble que c'est très clair comme question,et qu' il est inutile de chercher midi à 14 heures pour répondre.
ou alors, je n'y avais pas pensé plus tôt, suis-je idiot, votre deuxième mandat vous demanderait-il plus d'investissement personnel pour justifier une telle augmentation, et dans ce cas, ça va être dur pour vous. Vous étiez déjà maire à temps plein je crois?????
à vous lire

Alain Bonnot

message à l'attention de François
Merci François pour votre commentaire pertinent et bien posé.

michel moine

"bonté, générosité, égalité, fraternité, ouverture d'esprit, etc...", croyant, mais non pratiquant alors...

Je vous rappelle que vous m'avez dit (et écrit sur un blog) que je n'étais pas votre maire, comme apparemment Sarkozy n'est pas votre président, Fillon votre premier ministre et d'autres vos ministres, alors...

Mais je comprends que celà vous gène, au point de ne pas y répondre.

Je vous rappelle que dans notre fameux échange devant chez vous, vous vous étiez révélé incapable de dire quelle serait votre action sur la fiscalité communale, si vous étiez élu. Vous m'aviez expliqué ne pas avoir de réponse, n'étant pas tête de liste ! Votre Tête de liste ne s'est d'ailleurs jamais aventurée sur cette question, probablement incapable d'affirmer une position claire sur cette question.

Vous voyez que ma municipalité a décidé, pour la 7e année consécutive, de ne pas augmenter les taux communaux, ce qui est une décision concrête qui n'alourdit pas la pression fiscale, et donc préserve le pouvoir d'achat des Aubussonnais. Je pense que celà doit vous convenir.

Enfin, excusez-moi, mais quand on se répand dans la presse en affichant son déficit de 4.000 €, c'est bien qu'on est en grande difficulté pour faire face à ses dépenses. Dépenser l'argent qu'on avait pas, incite à penser que les Aubussonnais ont eu raison de ne pas accorder leur confiance à d'aussi piètres gestionnaires. Au fait, comment marche la souscription ?

claude teyton

Michel ,

Vous êtes un carriériste de la politique locale,vous n'êtes pas le seul , le tout est de le reconnaitre ,comme reconnaitre que vos indemnités ont explosées depuis votre arrivée ,celles de vos adjoints également,et compte tenu du temps de travail et des responsabilités déléguées ,c'est plutôt bien payé !

Je fais un simple constat,vous vivez plutôt bien de la politique et comparaison faite avec d'autres élus locaux de la région , vous êtes toujours bien collé au maxima de la loi, loi qui est bien faite puisqu'elle donne aussi des minimas ,que des élus choississent !

Votre pouvoir d'achat est en forte hausse et au moins sur ce point ,au risque de vous surprendre ,je suis plutôt d'accord avec Alayn l'anarchiste.

Alayn

Bonjour ! On dirait qu'on découvre la lune, ici ! Mais pourquoi croyez-vous, entre autres raisons, que les anarchistes n'ont jamais fait confiance à quelques politiciens que ce soit ?
Parce que nous savons depuis belle lurette que l'intérêt premier d'un politicien est de se faire mousser, tout en faisant croire qu'il est au service de ses concitoyens(nnes). Qu'il va appliquer ses belles promesses...qui ne sont que des promesses. Le bulletin de vote est un chèque en blanc donné à des margoulins de la politique et c'est pour cela que les anarchistes sont abstentionnistes et ne participent pas à ces mascarades au sein de soit-disantes démocraties bourgeoises vérolées par des petits hobereaux, de gauche comme de droite.

Les politiciens, quels qu'ils soient, s'en sont toujours mis plein les poches, y'a rien de nouveau et tant que ces simulacres de démocratie existeront, le populo sera toujours le dindon de la farce.

A bas le professionalisme carrièriste politicien, a bas les chèques en blanc donnés à des arrivistes, a bas les hiérarchies sociales !

Vive la démocratie directe, l'autogestion et le fédéralisme libertaire !

Alain Bonnot

Mr Moine
Vous écrivez: "croyant mais non pratiquant alors..."
Qu'en savez-vous ? Peut être que je pratique sans pour autant m'afficher dans les médias.
Lors de votre visite à mon domicile, je vous ai effetivement dit et vous redis que je ne vous considérais plus comme le maire de ma commune depuis 2005. Je vous ai dit aussi le pourquoi. je ne vois vraiment aucun lien avec Sarkozy ou Fillon .
Par contre, je ne vous ai pas dit ne pas avoir de réponse sur la fiscalité mais que je laissais le soin de la réponse à notre tête de liste. Ce qui, pour moi, ne veut pas dire la même chose.
Pour information, Pierrette Legros a un blog, elle aussi, où vous pouvez l'interpeler directement.
C'est vrai aussi que j'ai reconnu lors de cette échange la stabilité de la fiscalité communale.
Stabilité possible et réalisable gràce au travail et à la gestion précèdente qui vous avait bien préparé les bases. Vous ne pouvez le nier puisque vous annoncez fièrement depuis 7 ans. Par contre, la communauté de communes, dont vous étes président ne s'est pas privée d'augmenter ses taux d'imposition: 15% sous votre 1er mandat. Qu'en sera t-il des 6 ans à venir ?
Lorsque j'ai abordé ce sujet avec vous, vous avez très habilement su m'expliquer que cette hausse était la faute des autres communes, en particulier celle de St vit de Tardes. Au fait, renseignez-vous, la loi vous autorise peut être une augmentation d'indemnité . Ce serait ballot ballot de ne pas la prendre.
Et pour vous, quand est-il de votre souscription pour terminer les travaux du pont de la Terrade?
Il faudra m'expliquer un jour, je n'ai toujours pas compris le pourquoi de cette souscription.
Les travaux ont été mal étudiés?
Le plan de financement de ces travaux mal monté?
Les finances d'Aubusson ne peuvent plus faire face?
Vous avez passé la charrue devant les boeufs?
Que s'est-il donc passé?
Normalement on lance une souscription avant de commencer les travaux, je crois.
Que va t-il se passer si la souscription n'est pas là?
Le pont reste condamné?
Et si la souscription dépasse le montant des travaux, vous restituez l'excédent, vous faites un 2eme pont à côté ?
Je crois bien, mais suis simple administré, que c'est l'ensemble de l'opération qui vous a échappé
à vous lire
PS: j'attends toujours votre réponse claire à ma question

Bernard

Je trouve un peu gonflé qu’un ancien adjoint de la dernière municipalité de droite estime que le maire actuel est bien payé vu le temps de travail qu’il passe pour la mairie, je suis bien placé pour savoir, et les Aubussonnais aussi, que Michel Moine passe la totalité de son temps au service de cette ville.

Ce n’était pas le cas dans la municipalité dont M. Teyton était adjoint !
Le maire absent de l’époque touchait au moins 20 fois plus d’indemnités si on les ramène au temps qu’il a passé au service de sa ville.
D’ailleurs 2 adjoints de l’époque avaient démissionné pour ces raisons (d’autres avaient promis de le faire mais ??????) .

Quand à M. Bonnot qui réduit le travail des adjoints à une permanence et à l’animation d’une commission, prouve qu’il n’entant rien du tout à ce que peut être le travail et le rôle d’un adjoint.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.