« Gravité et responsabilité... Unité ! | Accueil | Inadmissible »

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Cécile Fortineau

Personnellement j'attendrai 80 ans pour me poser ce genre de question et espérer enlever les guillements à l'expression "réussir sa vie", bien subjective et aléatoire, à mon sens. Jusqu'à souvent au moins 80 ans, on a le temps de faire encore plein de choses pour réussir sa vie ou en tous cas donner du sens à sa vie, être heureux et aider ses proches à l'être aussi et là encore chacun ses critères.

Pour beaucoup de français les critères de réusite ou en tous cas de satisfaction sont plutôt le téléviseur écran plat ou la console Wii que la montre haut de gamme (rien de tout ça chez moi), mais c'est vrai que cette fichue société de consommation nous donne l'illusion de la réussite et du bonheur par l'accumulation de biens matériels, comme nos voisins... Et si on cherchait au fond de nous ce qui nous rend vraiment heureux et qui n'est pas forcément égoïste, quitte à ce que notre réussite soit en décalage avec celle des autres? passions (sport, culture, etc...), amitiés, altruïsme, engagement, plein de belles choses pour doper notre bonheur.

Le samedi, c'est philosophie? même pour Michel Moine, qui douterait d'avoir réussi sa vie? J'ai l'impression que tu y travailles tous les jours. C'est aussi ça qui compte, se donner les moyens de construire sa vie, voire le monde qu'on souhaite, pour ne rien regretter, même si on n'a pas totalement "réussi". L'essentiel est de participer et d'ouvrir la voie, de garder l'espoir et de donner de l'espoir.

François TETEVIDE

Jacques Séguéla c'est pas le mec qui a orchestré les campagnes électorales de Miteux et Jospin.
De Séguèla il ne faut retenir que ce Desproges en a dit : "Jacques Séguéla est-il un con ? De deux choses l'une : ou bien Jacques Séguéla est un con, et ça m'étonnerait quand même un peu ; ou bien Jacques Séguéla n'est pas un con, et ça m'étonnerait quand même beaucoup !".

Robert

François TETEVIDE ne se grandit pas quand il appelle "Miteux" celui qui fut le plus grand président de la Véme République,s'il a regardé lea remarquable série télévisée consacrée à la suppression de la peine de mort il aura pu constater que François MITTERRAND auquel Aubusson a trés justement dédié une place sut braver une majorité de l'opinion pour imposer l'abolition d'une mesure barbare et ceci à titre d'exemple.
J'ai eu le grand honneur de l'acueillir à Aubusson et j'ai été impressionné par son intelligence sa courtoisie et son humanisme qui ne sont pas la caractéristique de notre actuel président.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.