« Duro lex, sed rolex | Accueil | Quel contour, quels équilibres, pour le futur Limousin ? »

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Cécile Fortineau

On parlait il y a quelques jours de paix et de nature, qu'on pensait avoir en Creuse. Finalement tout celà est bien fragile et même ici, en France, en Creuse, la méchanceté des Hommes refait vite surface. Les réglements et belles gouvernances ne suffisent pas.

Cracher son venin sans savoir, c'est effectivement très regrettable. Quant aux excuses, il faudrait qu'elles ne tardent pas trop. C'est fou comme généralement il est si peu naturel (si difficile?) de s'excuser. Dommage, s'excuser, ce n'est pas un aveu de faiblesse. C'est avec ses erreurs qu'on progresse, quand on veut bien les reconnaître. Qu'on progresse les uns et les autres, les uns grâce aux autres, et finalement quand il s'agit d'élus on fait aussi progresser l'intérêt général, on remet le débat à sa bonne hauteur.

J'ai une petite pensée pour notre président ce matin, au salon de l'agriculture, lui aussi aurait bien des erreurs à reconnaitre et des comportements à se faire pardonner. Il ne montre pas l'exemple. Puisse-t-il au moins ne pas aggraver son cas au milieu des vaches et des cochons.

Robert

Des colis contenant des oeuvres d'art peuvent se perdre ou les oeuvres être détériorées,cela est déjà arrivé et le transporteur est seul responsable,son assurance paiera,ce qui m'étonne c'est que l'on en fasse un sujet de polémique,ce qui m'étonne également c'est que l'artiste ne posséde pas un carton ou une photo pour les faire retisser.
Je profite de l'occasion pour rappeler que la trés belle tapisserie du XVIII éme Siécle "La Victoire de Constantin au Pont Milvius" qui était à l'église et que la municipalité avait fait restaurer dans les années 80 n'a pu être retrouvée aprés son vol il serait bon que des démarches soient faites auprès des services compétents pour que l'enquête ne tombe pas dans l'oubli.

Jérôme Mathias Bel

A propos de paix et de nature (et si possible loin des dangereux fantasmes post-rousseauistes):
"Le fascisme commence lorsqu'on insulte un animal, voire l'animal dans l'homme".
Jacques Derrida

Robert

A l'exemple de Nicolas SARKOZY certains membres de l'UMP manient l'insulte faute d'arguments politiques,ceci est indigne d'une démocratie,il suffit de lire les commentaires injurieux des Umpistes sur le blog de Libé pour voir à quelles bassesses certains en sont réduits surtout vis à vis de Ségolène ROYAL confirmant ainsi son statut de premiére opposante à ce Gouvernement ,ils vont même jusqu'à lui reprocher de s'être rendue aux obséques d'un syndicaliste dans un département qui lui avait largement apporté sa confiance.
Ségolène a raison la situation aussi bien en métropole que dans les DOMTOM devient explosive et rappelle par certains aspects les prémices de la Révolution de 1789: classes dirigeantes de plus en plus riches classe moyenne appauvrie et classes populaires au dessous du seuil de pauvreté,ce ne sont pas les réformes farfelues de SARKOZY ou les vociférations de MORANO,AILLOT-MARIE et consorts qui régleront la sitation.

David Gipoulou

Ces propos injurieux sont effectivement scandaleux et inadmissibles !!!
Amicalement

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.