« La nouvelle passerelle arrive à Aubusson | Accueil | D'amères Européennes . »

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Cécile

no comment, Michel? La nuit porte conseil. Les socialistes ont besoin de prendre des forces car il est plus que temps de faire la rénovation (à défaut de révolution) des idées et des pratiques. Le dire c'est bien, le faire c'est mieux.

Je te trouve très "démocratie participative" : tu donnes quelques infos objectives qui incitent/encouragent les citoyens à s'exprimer. Tu nous feras sans doute une synthèse à la fin, accompagnée de ton éclairage...

Si ça continue, je vais t'inviter aux universités participatives. On souhaite y travailler sur le fond, les idées, je crois que ça t'intéresse...

Ce que je trouve très intéressant ce soir pour l'évolution de la gauche toute entière, c'est biensûr la percée d'Europe Ecologie. ça me rassure pour l'avenir. Ils font autant que nous : si on ne tire pas les leçons de ce message, c'est à désespérer.

Mais ils ont aussi fait ce score parce qu'ils avaient de belles personnalités et un bon collectif, une campagne très efficace depuis 7 mois !!! à nous d'en tirer les enseignements.

Quant à la région Centre/Auvergne/Limousin, il me tarde d'avoir les résultats pour les 5 députés, ainsi que les scores de chaque département limousin... à demain!

Roger Southon

Ceux qui ont le plus parlé de l'Europe ont reçu la reconnaissance du corps électoral. Paradoxalement, les socialistes, qui sont à l'origine du Traité de Rome, et pour qui la construction politique de l'Europe constitue l'un des fondamentaux, ont été sanctionnés. Pourquoi? Parce que, depuis des années, nous n'avons plus eu le courage de prendre clairement position en faveur des Etats Unis d'Europe (en dehors de Ségolène Royal à Rezé...).Rien ne sert de gémir. Pensons à l'avenir, et soyons plus avisés sur nos thèmes de campagne, et quant à nos futures alliances. Prenons l'initiative d'un vaste rassemblement républicain, résolument pro-européen. Le Socialisme ne se construira pas "à l'échelle d'un seul pays", mais au niveau de l'Europe Unie. Mais soyons conscients que pour cela, de longs et pénibles efforts sont encore nécessaires. Espérons ! Roger southon

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.