« Des députés qui bougent | Accueil | Sauvons notre Poste: votation citoyenne à Aubusson samedi »

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Cécile

Félicitations à Aubusson pour cette très bonne nouvelle. La tapisserie ne peut pas mourir dans ces conditions. Tous les partenaires culturels et financiers ont désormais un devoir non seulement de maintenir mais de promouvoir le patrimoine, le savoir-faire... pour l'économie, le tourisme aussi...

Dans Unesco il y a aussi éducation : Qu'en est-il du projet avec La Source : projet d'éducation, d'insertion par la culture (peinture je crois, pas tapisserie?)? ça serait la suite logique et un très beau projet pour un maire socialiste.

Bref tout baigne à Aubusson : le carburant baisse, beaucoup de grands projets sont en phase de réalisation (Maison de l'Emploi,...), d'autres avancent bien (Piscine...). Qui pourrait arrêter Michel Moine en si bon chemin?

Southon Roger

Bravo Michel, il y a des générations que la Tapisserie d'Aubusson n'avait reçu une telle consécration. je ne doute pas que cela attirera les amateurs...et les acheteurs.
Roger Southon

Gam

M. le Maire,
on ne peut que se réjouir qu'Aubusson ait un tel défi à relever mais alors pourquoi fermer l'ENSA pour en faire un musée?
La fonction d'une école n'assure-t-elle pas plus ACTIVEMENT la transmission du savoir que la fonction PASSIVE d'un musée...?

michel moine

Je ne suis pas de ceux qui ont souhaité le départ de l'Ensa. Je la subis, et j'essaie de mettre en oeuvre une solution alternative bénéfique pour le devenir de la tapisserie. C'est pourquoi la Cité Internationale de la Tapisserie ne se cantonnera pas au simple déménagement du musée, mais qu'elle articulera également de la formation de lissier, de la communication, des évènements, de l'économie, de l'accueil et résidence d'artistes...Bref un projet ambitieux, à la hauteur du rayonnement d'Aubusson, qui est à reconstruire, et de sa reconnaissance par les Nations Unies.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.