« Supprimer le juge d’instruction ? Le « coup de gueule » d’Eva JOLY | Accueil | Absent pour Congrès des Maires »

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Cécile

C'est plutôt Vincent Peillon qui corrige Ségolène... pour être venue participer à une réunion du «Rassemblement démocratique écologique et social» qui constitue sans doute la seule initiative d’envergure à gauche depuis le Congrès du PS. Le MUP de Robert Hue , les radicaux avec C. Taubira, Europe Ecologie, le Modem et le courant EAG, et d'autres socialistes d’autres motions y participent. Les participations aux tables rondes s’y décident à 5. Le principe a été décidé, depuis Marseille, qu’il n’y aurait pas d’orateurs candidats aux présidentielles. Ségolène n'a pas demandé à être oratrice. Elle est venue participer, sur un thème qui lui est cher : l'éducation. C'est vrai que sa simple présence a tendance à détourner certains journalistes, ce n'est pas une militante tout à fait comme les autres, c'est sans doute même le leader naturel de ce courant. Cette réunion était donc bien ouverte plus qu'une réunion DA ou EAG, l'enjeu est important pour redonner espoir aux français, domage que des états d'ames ou problèmes relationnels bien classiques en politique soient livrés à la presse, ce qui nuit au message de fond.

Ce que je retiens surtout grâce au témoignage de celles qui y étaient, c'est que les débats y étaient intéressants avec des propositions, il y a une volonté de travail en commun et de construction d'un front uni (si si!) des forces de progrès contre Nicolas Sarkozy. Et ça, ça me rassure beaucoup. La photo de cet été à Marseille avec Peillon Taubira, Hue Cohn Bendit et de Sarnez, décriée comme un coup médiatique, ce rassemblement ce n'était donc pas qu'une amourette d'été, la volonté de poursuivre dans cette voie est bien là. Rendez-vous en janvier pour la 2ème rencontre de ce rassemblement sur le thème de la 6ème république.

Michel, la rénovation est en marche : sur le fond et sur la forme : en sortant des appareils politiques qui nous divisent parfois à gauche alors que l'enjeu mérite d'unir nos forces et nos intelligences. Ce qui nous rassemble est plus fort que ce qui nous sépare. Juste quelques problèmes d'égo, dommage de la part de politiques expérimentés.

JLB

Alors que la droite haineuse se divise à coups de procès retentissants, c'est nous les socialistes qui apparaissont comme de petits chamailleurs pas très sérieux. L'affaire Royal-Peillon touche au ridicule, mais je me pose deux questions :

1) Il est temps que la première secrétaire Martine Aubry règle ce genre d'affaires nuisibles à toute la gauche. On ne l'a pas beaucoup entendu !

2) Méthode de travail : avant de discuter de projets avec des partis avec lesquels nous pourrons faire alliance (mais ce n'est encore qu'une hypothèse), il nous faudrait peut-être au sein du PS élaborer notre propre projet, à confronter ensuite à ceux des autres. Il est sûr que dans cette logique, ce n'est pas la présence de Ségolène Royal qui est contre-productive, mais la tenue même de cette réunion.

A n'avoir pas de projet à négocier et à ne chercher que des alliances mathématiques pour battre Sarkozy en 2012, nous risquons de nous planter une fois de plus !

Carte

Que le PS ait un projet,quoi de plus naturel.Mais,de grâce,ne retombons pas dans les erreurs du passé et n'elaborons pas un véritable pensum totalement indigeste que même les militants se refusent à lire.Quelques lignes directrices simples,à la portée de tous c'est la seule manière d'interesser tous les électeurs

rassemblement des ecologistes

Cher amis socialistes,

plusieurs d'entre vous ont signés l'appel des écologistes du Limousin. Le rassemblement autour d'Europe écologie propose une nouvelle donne sociale, économique et environnementale . Lisez le texte et participez, il y a un projet à gauche, c'est celui là !

http://www.rassemblement-limousin.org/

David Gipoulou

Bonsoir Tou-te-s

J'avoue que cela me conforte de regarder la rénovation vers la gauche. Au delà de la triste querelle exhibée, je note surtout la constance de la présence du Modem qui reste un message dangereux pour l'ensemble de la gauche, celui de la grande confusion des idéologies. Il n'y a pas de débat dans ce consensus là et il en ressort à mon avis une grande confusion des genres préjudiciable à l'ensemble de la gauche hélas !

A noter cette semaine, le choix de la conférence régionale du PCF Limousin d'approuver l'offre du conseil national du PCF et de proposer aux militant-e-s communistes un Front de gauche aux européennes. Le débat aura lieu !

bon courage à tou-te-s

Robert

Il ne s'agit pas d'établir un programme commun avec le MODEM ou les communistes mais de préparer des accords pour battre SARKOZY au nom de la démocratie.
Je regrette que les communistes dont beucoup sont estimables n'aient pas changé le nom de leur parti devenu complétement archaîque depuis la chute de l'URSS les autres pays euriopéens l'ont fait.

David Gipoulou

Trop vite, vous aurez compris que je parlais d'un Front de Gauche aux régionales... Dans la foulée des européennes !

Carte

Front de gauche,Verts,chacun y va dans son coin avec l'envie de gagner ou au moins de faire un bon score.Intention louable,j'en conviens,mais qui ne se fera qu'au détriment du PS lequel cherche vraiment le bâton pour se faire battre en ce moment il faut l'avouer.Le problème avec ces divisions c'est que la droite va inévitablement tirer les marrons du feu et la nouvelle loi électorale si elle voit le jour le montrera de façon éclatante.Beaucoup de dirigeants du PS sont incorrigibles mais,franchement,j'ai le sentiment que ce n'est pas beaucoup mieux chez ses habituels partenaires où certains ont manifestement pris la grosse tête

Robert

On peut aimer ou ne pas aimer Ségolène ROYAL,apprécier ou détester son style mais force est de reconnaitre qu'elle crée un nouveau climat dans la vie politique française en donnant de grands coups de pied dans les mauvaises habitudes et le conformisme de nos hommes politiques,c'est pourquoi je trouve scandaleux les propos de Vincent PEILLON qui se voit présidentiable mais n'a plus aucune chance d'être désigné aprés les propos qu'il a tenu et qui donnent toute la mesure de sa hargne et de son ambition.

Carte

Vincent PEILLON se voit-il présidentiable?Peut-être,mais je n'ai pas l'impression qu'il vise 2O12 (il est encore jeune).On peut critiquer ses propos quelque peu excessifs dans cette affaire,mais pas lui reprocher son ambition.Il est normal d'avoir un but dans la vie,de chercher à l'atteindre,d'être ambitieux en somme,mais sans dépasser certaines limites tant dans ses propos que dans ses actes.A t-il tous les torts dans cette affaire?Certainement pas S.ROYAL a des qualités évidentes,un comportement atypique mais c'est justement là où le bât blesse.A force de cultiver sa différence elle en arrive à certains excès qui au final ne font que la desservir.Elle aurait gagné à ne pas se rendre à Dijon,à se consacrer à sa campagne des régionales et en cas de succés assez net (ce que les sondages lui président) reprendre la main pour se replacer dans "la course à la présidentielle".Ces reflexions n'engagent que moi et je conçois parfaitement qu'on ne les partage pas

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.