« Voeux 2010 | Accueil | Le jospinisme, la maladie gériatrique du socialisme »

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Robert

On comprend que Jean AUCLAIR qui n'a pratiquement aucune chance d'être réélu à partir du moment où n'existera qu'une seule circonscription en Creuse choisisse d'être tête de liste de l'UMP aux régionales mais il doit s'attendre à ce que l'élimination de conseillers sortants qui n'ont pas démérité ne se fasse pas sans douleur !
A Gauche il est regrettable que sur la liste PS figurent des personnes que l'on a cherché à caser sans trop se préoccuper de leur absence de popularité,il est regrettable également que le PS ait refusé de prendre contact avec son allié naturel le PRG qui bien que n'ayant que peu de militants dans ce département représente une tendance non négligeable de l'électorat et l'a loyalement soutenu lors des derniéres élections qu'il s'agisse des présidentielles des municipales des cantonales ou des législatives,cela augure mal de la future primaire à gauche.
Enfin le rapprochement du Parti de Gauche avec le NPA qui se refuse à tout accord de gouvernement apparait contre nature et est essentiellement tactique pour tenter d'obtenir un siége aux régionales.
Quelle cuisine politique! les électeurs risquent de ne rien comprendre.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.