« Sursis pour les petits blocs operatoires | Accueil | Les élus creusois proposent un numéro vert pour les malades »

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Jérôme Mathias Bel

Il est utile de pointer ainsi le sens historique de certaines phrases telle celle, récemment médiatique et donc tout aussi intentionnellement discriminatoire, du Ministre de l'Intérieur à propos des "grosses cylindrées" des communautés nomades françaises.

S'agirait-il à nouveau pour le sarkozysme de stimuler les pires clichés afin d'au plus vite faire oublier aux électeurs les conflits d'intérêts sur lesquels il repose depuis trois ans et désormais presque en toute impunité?

D'Eric Woerth bénéficiant du parapluie qu'est la nomination exclusive d'un procureur Courroye de transmission d'impunité après que les instances juridiques expertes l'aient pourtant désavoué, jusqu'à Gérard Longuet aujourd'hui mis en cause à son tour dans ce décidement très trouble rapport que le parti du Président entretient avec la si peu citoyenne sphère d'intérêts financiers qui n'hésitent pas à la tricherie fiscale la plus obscène, on est depuis moins de trois mois en droit de se demander légitimement, entre cumul d'indemnités parlementaires et celui de positions d'influence rémunératrices, en passant par la facturation aux contribuables d'un hôtel de luxe sud-africain ou de cigares bien peu diplomatiques, si de telles pratiques gouvernementales comme autant de signes d'une délocalisation généralisée du politique vers l'abus et/ou la fraude, dérisoirement mais dangereusement masqués par la plus minable stigmatisation ethnique, si donc un tel permanent parjure aux valeurs républicaines alimente depuis longtemps la cylindrée de ce qui tracte la "décomplexée" maison UMP dont il faut souhaiter, tant sa charpente "frontiste" apparaît dorénavant, qu'elle ne sédentarise pas au-delà de 2012 dans le champ d'une démocratie qu'à mi-mandat elle a déjà laissé en friche désolée.

Robert

SARKOZY essaie de racoler sur les terres de LE PEN et je me suis amusé en écoutant ce dernier qui a parfois de l'humour dire que si SARKOZY n'arrive pas à stopper la délinquance en nommant des policiers au poste de préfet il n'a quà nommer des capitaines de parachutistes!

Robert

La déeive continue de plus belle chaque jour nous apporte son lot d'insanités orésidentielles ou émanant de ministres ou d'élus de la majorité soucieux de faire oublier l'affaitre BETTENCOURT.
La deniére trouvaille de SARKOZY est la déchéance de nationalité pour des français qui sont d'origine étrangére,cela ne rappelle-t-il pas les décrets du régime de PETAIN concernant les juifs ?
Autre mesure pour soi-diant réduire la criminalité,criminaliser les parents,a-t-on réfléchi qui si on met ceux ci en prison ce qui est d'ailleurs anti-constitutionnel on détruira une famille et on fixera les enfants définitivement dans la délinquance
On, reste dans l'attente d'une nouvelle annonce stupide de la part de ce président aux abois!

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.