« Olivier Sebenne élu 1er adjoint à St Médard la Rochette | Accueil | Appel de Claudine Leporati, candidate "Creuse Terre de Gauche" »

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Jérôme Mathias Bel

De réunions en publications, toutes les explications concernant l'exercice détaillé de ce mandat républicain ont été claires et précises en effet. Sans prioritiser les projets structurants, ainsi que le Conseil Général le fait alors que les ministères du gouvernement sarkozyste ne s'emploient qu'à affaiblir la vie en ruralité, il ne peut y avoir de développement d'une économie culturelle dont la nécessaire prégnance en Aubusson ne devrait plus être à démontrer tant elle est inextricablement liée à l'activité commerciale et à la vie sociale de notre canton: la Cité Internationale de la Tapisserie et de l'Art Tissé, une ambition fondamentale, le maintien de La Scène Nationale d'Aubusson comme exemple de programmation en ruralité, y compris le projet d'une piscine de qualité garantissant aussi le renforcement d'une capacité d'accueil de la diversité des populations, sont trois axes cruciaux que le premier édile de la ville peut porter à travers ses fonctions de conseiller général. Ce n'est qu'avec une telle ambition qu'Aubusson et son canton peuvent trouver de nouveaux souffles pour continuer à bâtir l'avenir en un pays sud-creusois dont notre ville est l'indéniable capitale.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.