« Echos de campagne | Accueil | D'une seule voix... »

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Michel Dias

Michel.

Permets-moi, en ce soir de second tour, de réaffirmer mon soutien total et sans réserve à ta personnalité et à ton action ainsi que ma détermination sans faille à poursuivre sous ta direction le travail que nous avons entrepris au sein de l’équipe municipale d’Aubusson.
Il n’est pas besoin d’être fin analyste pour comprendre, d’après la physionomie des résultats de ce soir, que ces derniers sont le contrecoup de l’excellence de ton engagement pour la Commune d’Aubusson, certains de nos concitoyens des Communes environnantes ne paraissant pas encore admettre que les projets en cours à Aubusson et Felletin auront évidemment des répercussions positives sur le développement des autres Communes de notre territoire. Ce n’est pas seulement l’avenir d’Aubusson qui se joue à Aubusson-ville mais celui du Canton tout entier et, bien au-delà, celui du Sud-Creusois. Hélas, cette évidence n’a pas eu raison, aujourd’hui, du ressentiment épidermique de certains électeurs non Aubussonnais auxquels d’aucuns ont su faire croire qu’ils sont les « oubliés » du Canton. Du reste, en centrant presque exclusivement leur campagne électorale sur ton action municipale, tes adversaires ont, d'eux-mêmes, généré, chez les non-aubussonnais, ce sentiment de mise à l'écart dont ils ont profité. En clair, ce sont eux qui n'ont parlé que d'Aubusson et c'est ta candidature qui en a pâti.Ou comment bâtir une infime victoire en se trompant de campagne....

Jérôme Mathias Bel

Il est clair qu'entre une droite si décomplexée qu'elle n'ose plus dire son nom sarkozyste, un populisme démagogue et la versatilité d'un centrisme opportuniste, l'alliance qui fut faite pour une si courte majorité de suffrages l'a été avec comme ciment une confusion permanente et entretenue dans l'esprit des électeurs, chiffres tronqués en main. C'est en effet par un brouillage des enjeux cantonaux et municipaux qu'ont opéré tous les conservatismes, avec une piètre visée "anti-Moine" qui n'est révélatrice que d'objectifs particuliers loin de la raison commune pour 2012 et 2014. Il est nécessaire d'apporter plus encore, par l'action de terrain, des réponses fortes aux approximations d'arrogances incapables d'ambitions concrètes pour Aubusson & son canton; tout en s'interrogeant sur la vraie nature de l'indéniable défection citoyenne d'un altermondialisme béat malheureusement pas toujours exempt d'une similaire critique ad hominem; laquelle ne fait en cela symptôme de rien d'autre que d'une volonté de capitalisation aux dépends du PS et à partir de l'irresponsable lepénisation des esprits portée depuis trois ans par l'UMP. Décidément, cette infinitésimale victoire est celle de beaucoup d'apprentis sorciers!

Alayn

Bonsoir ! Pour 1 voix !!! (ourf !) Pfiou... ca doit être rageant...

Ca va être intéressant de voir néanmoins ce que va faire cette coalition de droiteux... même si l'on sait un peu d'avance:
-du poujadisme.
-du capitalisme forcément inégalitaire.
-du flon-flon...

Salutations Anarchistes !

Jérôme Mathias Bel

Aucun citoyen n’est sans ignorer que les processus du suffrage universel amènent seuls à penser le Droit dans ses possibilités d'application concrète. Ainsi il faut souligner qu’une coalition ci-dessus désignée par le qualificatif "droiteux" bénéficie de fait d'une extension droitière du domaine de la coalition: en ce sens que la négation d'applications du Droit par l'exercice du suffrage universel, revendiquée depuis divers abstentionnismes dans ces cantonales, n'est l'émanation que d'un utopisme participant de l'entretien du discrédit du politique relayé depuis tous les frontismes par ce que l’on peut certes nommer poujadisme. Lequel se caractérise ici par une propension désormais commune à la droite locale et à un abstentionnisme monofocal, partageant de concert une visée particulariste à double détente. Particulariste car n'oeuvrant qu'aux intérêts particuliers contre la raison commune et à partir de basses attaques sur une singularité individuelle. A double détente puisque, au-delà du flon-flon d'ego mal placés, c'est bien d'une tentative de siphonnage de toute réelle conviction progressiste qu'il s'agit. Pour le coup, une si courte victoire peut ne pas faire rager mais déjà sourire ironiquement: car de siphonnage, c'est bien celui, simultané, des voix du Modem et du volontarisme d'un altermondialisme béat qui vient d'être opéré au bénéfice d'un nouvel auclairisme.

Alayn

Bonsoir !
Bon... après plusieurs relectures de votre commentaire afin d'essayer d'en saisir le sens^^, il me semble y comprendre que vous en voulez in fine aux abstentionnistes (dénommés par vous sous le terme "altermondialistes"..?!) -Heu... les altermondialistes sont pas forcément abstentionnistes... Me trompes-je ?


Je suis étonné également que vous sembliez vous étonner que le MoDem ait pu faire partie de la coalition de droite... Le MoDem est bien avant tout un parti de droite, démocrate-chrétien en plus !

Salutations Anarchistes !

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.