« Une réunion utile: signature en vue pour le GCS d'Aubusson | Accueil | Lettre au Président de la République »

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Luc

Là, je reconnais les bonnes vieilles stratégies des vieux routards de la politique !

En effet, deux hypothèses sont envisageables :
- soit le Conseil d'Etat fait droit à votre demande (ce qui me semble peu probable) et vous gagnez sans avoir à passer devant la case élection ;
- soit le Conseil d'Etat refuse, mais en tout état de cause, cela décalera dans le temps l'élection (fin 2011, début 2012)et vous bénéficierez à ce moment-là de la vague à gauche (plus personne n'ose croire que la droite gagnera la présidentielle).
Cependant, dans cette hypothèse, vous aurez le mauvais rôle, puisque vos concurrents se moqueront de vous pour avoir tenter d'esquiver un nouveau passage devant les électeurs... et cela, ce n'est jamais bon.

Pire pour vous, mais cela est hautement improbable, le Conseil d'Etat pourrait casser la décision du tribunal administratif de Limoges et considérer l'élection de Massias valide.

L'art de la politique est manifestement celui du coup de théâtre !

Pierrette Legros

Après le Conseil d'état, l'Elysée??
Quel mauvais perdant vous faites!!
Quel mépris pour le résultat des urnes!
Quant aux attestations, il est presque certain que les personnes en question n'avaient rien à vous refuser!!

michel moine

Pierrette,

L'élection de mars dernier est annulée par le Tribunal Administratif de Limoges: il n'y a donc pas de perdant, et encore moins de gagnant.

Le mépris à l'égard des électeurs me semble de votre fait, puisque vous semblez contester que certains aient eu le droit de participer à un scrutin.

En fait, vous savez que j'ai raison: monsieur Massias n'avait pas gagné ces cantonales, ce qu'il admet d'ailleurs implicitement en ne contestant pas le jugement de Limoges.

Robert PETIT

Chaque candidat choisit la stratégie qu'il veut et en définitive ce sont les électeurs qui trancheront
Ce qui me parait important en cette période de pré -campagne présidentielle c'est que les électeurs et électrices de gauche se mobilisent massivement pour voter aux primaires; Le nombre de votants aura des conséquences sur la campagne électorale officielle car plus les électeurs et électrices seront nombreux plus il affirmeront leur volonté de faire battre Nicolas Sarkozy.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.