« Meilleurs voeux 2012 | Accueil | Deus ex makina... »

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Jerome Mathias Bel

Juste dommage qu'elle soit réservée aux abonnés à l'édition web ou à ceux qui feront l'effort de se la procurer en kiosque... Ceci dit, entre sa une d'hier et celle de ce matin, c'est bien Libération qui lance médiatiquement la campagne de François Hollande. Jusque dans la révélation finale de son slogan pour ces présidentielles. Pour le coup, la rédaction du Figaro contribuera peut-être à une déclaration d'intention officielle du chef de l'Etat plus rapide que souhaitée par ce dernier, qui sait? Vu l'ampleur des graves problèmes du pays, il serait en effet temps que la confrontation politique puisse prendre une réelle envergure argumentaire. La démocratie abîmée dont nous héritons en a fortement besoin pour redonner au plus vite ce crédit au politique que ne semblent déjà plus lui accorder qu'un nombre chaque jour davantage restreint de nos concitoyens. Un autre effet de "crise"?

Bouillet

Bon !je me suis dit , lisons tout de même ce que François a à nous dire . J'avoue que cette adresse est joliment tournée , avec un certain souffle .Ceci dit il se présente comme incarnant l'Alternance. Je n'en veux pas moi ! je veux L'ALTERNATIVE !! Parce que jusqu'ici l'alternance , c'est donner du sens à la rigueur, confirmer l'indépendance de la BCE, commencer la transition energétique en ecoutant favorablement le lobby nucléaire, abandonner le retour à la retraite à 60 ans , une des conquétes importantes de la Gauche au pouvoir !
Allez bon puisqu'on est dans les voeux je te mets un lien, Michel, pour te les souhaiter d'une autre maniére:

http://www.placeaupeuple2012.fr/jean-luc-melenchon-en-2012-prenez-le-pouvoir

Robert PETIT

Jean François COPPE qui comme d'habitude part au quart de tour, reproche à François HOLLANDE de ne pas avoir de programme; Qu'il patiente un programme n'est pas un catalogue de mesures dont la plupart son inapplicables mais un engagement sérieux sur des mesures concrétes et François HOLLANDE qui dans sa lettre indique les grandes lignes de son action fera connaitre ses propositions à son rythme car il ne veut pas imiter Nicolas SARKOZY qui agit dans la précipitation et dans l'irréflexion.

Robert PETIT

Derniére trouvaille de la droite pour tenter de discréditer François Hollande: Il aurait traité Sarkozy de "sale mec".
Si on relit le récit de la conversation François Hollande se mettait à la place de Sarkozy et avec le vocabulaire de celui-ci (souvenons nous de "casse toi pauvre con" ) il l'imitait en lui faisant dire entre autres affirmations: "je suis un sale mec mais je vais gagner" ce qui n'est pas du tout la même chose.
Si la droite n'a que ce genre de bobards pour attaquer son adeversaire,elle est tombée bien bas.

Robert PETIT

La campagne électorale continue de la part de l'UMP au même niveau celui des égouts et de plus les "collaborateurs"de Sarkozy ne tolérent aucune critique.
La "trés distinguée" Nadine Morano vient de recevoir les excuses de Val après une chronique de l'humoriste Sophia Aram qui l'avait qualifiée de "vulgaire".Je trouve que compte tenu du personnage la qualification est plutôt modérée.

Robert PETIT

Je continue mes commentaires de l'actualité:
Sarkozy s'est mis en rête de réaliser en 3 mois ce qu'il n'a pas fait en 5 ans:
-La TVA sociale qui pésera trés lourd sur les ménages et que la gauche a trés justement promis d'abolir si elle arrive au pouvoir.
-La taxe sur les transactions financiéres qui nécessite un accord européen, faute de quoi son application non seulement posera des problémes mais pourrait entrainer des conséquences graves sur les marchés sans que l'on en retire aucun avantage.
-La réforme du statut des enseignants pour tenter de faire croire:
-Qu'ils sont des feignants.
-Qu'ils sont trop nombreux.
Et ce n'est sans doute pas fini. Cette agitation qui devient pathologique ne lui profitera pas car il ne faut pas prendre les français pour des imbéciles mais désorganisera un peu plus nos administrations.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.