« Quand le nouveau pylône SFR sera-t-il enfin en fonction ? | Accueil | Michel, prof de philo, 56 heures de travail par semaine »

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Robert PETIT

Il est intéressant de lire sur les blogs les commentaires concernant cette agression.
Nous assitons à une avalanche de propos qui minimises l'incident ou font référence à des agressions de "français blancs" dans des cités. Les frontistes ne veulent pas reconnaitre la responsabilité de leur mouvement et au fond pensent que Arnaud MONTEBOURG et sa compagne l'auraient bien cherché.
La bête immonde du racisme et de l'anti-sémitisme que l'on croyait morte n'est qu'en sommeil et les idées du FN constituent un terreau favorable pour lui permettre de se reveiller.

Robert PETIT

Etrange campagne:
La plupart des commentateurs notent l'étrangeté de la campagne de Nicolas SARKOZY. Alors que l'on s'attendait à une avalanche de propositions nouvelles on assite à un remake de la campagne de 2007.
A Bordeaux SARKOZY reprend ses thémes favoris usés de l'immigration et de la sécurité qu'il a été incapable de gérer pendant les 5 années de son mandat.
Il aurait même avoué à des centristes inquiets qu'il n'avait qu'un but : piquer des voix au FN au premier tour pour recentrer son discours au second tour!
Malheureusement pour le président sortant il n'a plus aucune crédibilité et ses afforts pour la retrouver son vains.
On constate que le discours de Bordeaux marque un pas de plus vers le populisme.La proposition inapplicable et contraire à toute notre tradition sudiciaire d'instaurer des jurés devant tous les Tribunaux correctionnels et même auprès du Juge de la liberté et de la détention et du Juge d'application des peines,marque une défiance envers les magistrats. Pourquoi pas des Tribunaux populaires comme lors du stalinisme?
Il va même plus loin en instaurant le principe de la vengeance privée en autorisant les victimes à faire appel des décisions pénales alors qu'il appartient aux magistrats du Parquet de défendre le droit et la société.Je n'oublie pas sa volonté de détruire l'Ordonnance de 1945 sur la Justice des mibneurs marquant son mépris pour les grands principas instaurés par le Conseil National de la Résistance.
Il est temps que SARKOZY parte nous n'avons que trop supporté ses foucades et ses sottises.

Robert PETIT

Je me suis attaché dans mon précédent commentaire à évoquer la campagne de Nicolas SARKOZY, je voudrais maitenant parler du remarquable discours de François HOLLANDE à Dijon; à mon avis le meilleur qu'il ait prononcé.
François HOLLANDE démontre sa volonté de refonder la République sur la base de l'impartialité.Il souhaite revenir aux fondamentaux de la Constitution,à la lettre même de cette Constitution qui définit le Président de la République comme celui qui "assure par son arbitrage le fonctionnement régulier des pouvoirs publics" Un Président qui définit les grandes lignes de la politique de la France et un Gouvernement qui gouverne,un Premier Ministre qui joue pleinement son rôle et des ministres qui dirigent leurs ministéres.
Avec François HOLLANDE nous allons enfin sortir de cette République confisquée par un Chef de l'Etat tout puissant mais aussi particuliérement faible car coupé de la société.
Je ne m'étendrais pas sur les autres propositions concernant les Collectivités locales et leur coordination avec l'Etat.
Nous avons assisté à un discours fondateur qui fera date dans l'histoire de la République.
Comme disait François HOLLANDE : le printemps arrive porteur d'espérances pour la France.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.